Burundi : déjà un an de prison pour quatre journalistes

Burundi : déjà un an de prison pour quatre journalistes

Agnès Ndirubusa, Christine Kamikazi, Egide Harerimana et Térence Mpozenzi ont été condamnés en janvier à deux ans et demi d’emprisonnement.

De gauche à droite : Agnès Ndirubusa, Christine Kamikazi, Egide Harerimana et Térence Mpozenzi (habillés en vert), et le chauffeur Adolphe Masabarakiza (en orange), à la Haute Cour de Bubanza, dans l’ouest du Burundi, le 30 décembre 2019.

C’était il y a un an. Mardi 22 octobre 2019, quatre journalistes du groupe de presse Iwacu sont arrêtés lors d’un reportage. Agnès Ndirubusa, Christine Kamikazi, Egide Harerimana et Térence Mpozenzi enquêtaient sur des présumés affrontements entre les forces de sécurité et un groupe armé venu de la République démocratique du Congo (RDC), dans la province de Bubanza, dans l’ouest du Burundi. Ils sont arrêtés, interrogés, jugés et incarcérés, puis condamnés en janvier à deux ans et demi d’emprisonnement pour des infractions liées à la sûreté de l’Etat. Une peine confirmée en appel en juin.

(Visited 2 times, 1 visits today)

Article recent