Le Cameroun sous le choc après l’assassinat des sept enfants dans leur école

Le Cameroun sous le choc après l’assassinat des sept enfants dans leur école

Le massacre a eu lieu dans une région anglophone, en guerre civile depuis trois ans. Le gouvernement camerounais accuse les combattants séparatistes.

Des chaussures abandonnées à la hâte, une gourde, deux bols de goûter, un petit blouson. Voilà tout ce qu’il reste dans la salle de classe. Et du sang, partout. Sur le mur, éclaboussé de rouge, juste à côté du tableau noir ; sur les bancs désormais vides ; sur un livre ouvert à même le sol. Il y a aussi ces restes d’un cerveau humain qu’on a recouvert de sable, comme pour effacer l’horreur, en vain.

(Visited 18 times, 1 visits today)

Article recent

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.