« Le retour à la normale ne sera pas pour demain » : Emmanuel Macron annonce un allégement du confinement en trois étapes

« Le retour à la normale ne sera pas pour demain » : Emmanuel Macron annonce un allégement du confinement en trois étapes

Le chef de l’Etat a félicité les Français pour avoir passé « le pic de la seconde vague de l’épidémie » de Covid-19. Mais, a-t-il prévenu, il faudra rester vigilant « si nous ne voulons pas subir demain un troisième confinement ».

Le président Emmanuel Macron s’adresse aux Français le 24 novembre.
Le président Emmanuel Macron s’adresse aux Français le 24 novembre. THOMAS COEX / AFP

« Repousser les limites ». Le slogan du Vendée Globe peut s’appliquer à la longue traversée de l’épidémie de Covid-19 engagée par les Français depuis le mois de mars. Ont-ils franchi le Pot au Noir, ou bien le Cap Horn ?

Mardi 24 novembre, lors d’une allocution télévisée, Emmanuel Macron les a en tout cas félicités pour avoir passé « le pic de la seconde vague de l’épidémie » de Covid-19, qui connaît aujourd’hui une décroissance à tous niveaux. 20 000 nouveaux cas positifs sont désormais répertoriés au quotidien – contre 60 000 au plus fort de cette vague –, et les services de réanimation dans les hôpitaux comptent 4 300 malades dans leurs chambres, contre 4 900 le 16 novembre. Mais il est encore trop tôt pour apercevoir la ligne d’arrivée tant la persistance du virus bouche l’horizon. « Il nous faut poursuivre nos efforts », a prévenu le chef de l’Etat, qui a présenté un plan de sortie du confinement en trois étapes, ponctué de conditionnalités.Regardez l’infographie : les étapes de la sortie du confinement

A partir du samedi 28 novembre, la limite pour pouvoir s’égayer autour de chez soi s’étend : elle passe de 1 à 20 kilomètres, et de une à trois heures maximum. L’attestation de sortie restera de vigueur. Les lieux de culte pourront rouvrir, dans la limite de 30 personnes. Les activités scolaires de plein air seront à nouveau autorisées. Surtout, tous les commerces, petits ou grands, « essentiels » ou non, pourront lever leur rideau. Une demande pressante depuis que le chef de l’Etat a annoncé le retour du confinement, le 30 octobre. Ces derniers auront même la liberté de rester ouverts jusqu’à 21 heures afin de pouvoir accueillir un maximum de clients – leur réouverture s’accompagne d’un protocole sanitaire strict, qui les verra limiter drastiquement leur affluence.Article réservé à nos abonnés Lire aussi  Une majorité de commerces pourront rouvrir dès le 28 novembre

Deuxième étape assortie d’un énorme « si »

La deuxième étape est fixée au 15 décembre. Mais M. Macron l’a assortie d’un énorme « si ». « Si nous sommes bien arrivés autour des 5 000 contaminations par jour et environ 2 500 à 3 000 personnes en réanimation (…) le confinement pourra être levé », a-t-il assuré. Cela se traduirait alors par le retour du couvre-feu (entre 21 heures et 7 heures du matin), avec des exceptions pour les nuits des 24 et 31 décembre, où la circulation serait libre. Les déplacements ne feraient plus l’objet de contrôles, y compris entre les régions.

« Repousser les limites ». Le slogan du Vendée Globe peut s’appliquer à la longue traversée de l’épidémie de Covid-19 engagée par les Français depuis le mois de mars. Ont-ils franchi le Pot au Noir, ou bien le Cap Horn ?

Mardi 24 novembre, lors d’une allocution télévisée, Emmanuel Macron les a en tout cas félicités pour avoir passé « le pic de la seconde vague de l’épidémie » de Covid-19, qui connaît aujourd’hui une décroissance à tous niveaux. 20 000 nouveaux cas positifs sont désormais répertoriés au quotidien – contre 60 000 au plus fort de cette vague –, et les services de réanimation dans les hôpitaux comptent 4 300 malades dans leurs chambres, contre 4 900 le 16 novembre. Mais il est encore trop tôt pour apercevoir la ligne d’arrivée tant la persistance du virus bouche l’horizon. « Il nous faut poursuivre nos efforts », a prévenu le chef de l’Etat, qui a présenté un plan de sortie du confinement en trois étapes, ponctué de conditionnalités.

(Visited 18 times, 1 visits today)

Article recent