Les Chypriotes turcs élisent Ersin Tatar, sur fond de tensions en Méditerranée orientale

Les Chypriotes turcs élisent Ersin Tatar, sur fond de tensions en Méditerranée orientale

outenu par la Turquie et partisan de deux Etats séparés plutôt que d’une réunification de Chypre, Ersin Tatar a emporté dimanche la victoire de manière inattendue face au « président » sortant Mustafa Akinci.

Des partisans d’Ersin Tatar manifestent à Nicosie, dimanche 18 octobre. Une demande de recompte des bulletins de vote par le camp de M. Akinci, qui a plusieurs fois dénoncé l’ingérence de la Turquie dans l’élection, n’est pas à exclure.

C’est une élection sur laquelle plane l’ombre des tensions en Méditerranée orientale. Les habitants de l’autoproclamée République turque de Chypre du Nord (RTCN), reconnue uniquement par la Turquie, ont élu dimanche 18 octobre leur dirigeant. Déjouant les pronostics, le candidat nationaliste Ersin Tatar, soutenu par la Turquie, a été élu « président », un succès pour Ankara.

Avec 51,74 % des voix, M. Tatar supplante Mustafa Akinci, dirigeant sortant en froid avec le président turc, Recep Tayyip Erdogan, et partisan d’une réunification de l’île méditerranéenne sous la forme d’un Etat fédéral, augurant un changement radical des relations avec la partie sud de l’île.

(Visited 1 times, 1 visits today)

Article recent