Rabat: une caricature de Macron met les autorités en alerte

Rabat: une caricature de Macron met les autorités en alerte

A Rabat, les services de police travaillent d’arrache-pied pour trouver l’identité des individus impliqués dans une caricature portant atteinte au président français, Emmanuel Macron.

 

Dans sa livraison du 4 novembre, le quotidien Assabah relève, en effet, que les autorités sont en alerte depuis la découverte, en fin de semaine dernière, de cette caricature collée sur un mur de l’avenue de France, au milieu du quartier de l’Agdal, à Rabat.

 

Le dessin représente le président français, Emmanuel Macron, en porc, sur fond du drapeau tricolore de la République. La caricature a été saisie par les autorités pour les besoins de l’enquête. Selon le quotidien, les recherches et investigations pourraient avoir recours aux caméras de surveillance de ce quartier huppé de la capitale.

 

D’après les sources du quotidien, cet incident s’inscrit dans un contexte de tensions entre la France et le monde arabo-musulman, suite à l’assassinat de Samuel Paty, le professeur d’histoire-géographie décapité pour avoir montré à ses élèves les caricatures du prophète Mohammed signées Charlie Hebdo.

 

En effet, plusieurs pays du monde arabo-musulman ont vivement dénoncé la position d’Emmanuel Macron, qui a défendu la publication, en France, des caricatures du prophète de l’Islam. Parmi eux, le Maroc, qui a condamné vigoureusement la poursuite de la publication de caricatures faisant offense à l’Islam et au prophète.

Pour « lever les malentendus » et « rétablir une certaine vérité » face à des « manipulations », Emmanuel Macron a accordé, le 31 octobre dernier, un entretien télévisé de près d’une heure à la chaîne qatarie Al Jazeera. Dans cet entretien, le président de la République a expliqué au monde arabo-musulman le modèle français de laïcité et de liberté d’expression.

(Visited 3 times, 1 visits today)

Article recent